Aller au contenu principal

Couvercles en matériaux composites

Publié le 12/09/2019
Deksel in composiet

Des couvercles destinés à des réseaux d’assainissement sont prévus le plus souvent en fonte. Ceux-ci sont certifiés sous la marque COPRO, ou sous la marque BENOR lorsqu’il s’agit de trappillons de voirie.

Une tendance du marché est l’application de couvercles en matériaux composites (matières synthétiques).

Avantages ?

Des couvercles en matériaux composites ont des avantages importants. Ils pèsent considérablement moins lourds que les produits en fonte et sont donc plus ergonomiques. Ils ont, en outre, une résistance à la corrosion plus élevée et laissent passer les rayonnements (pour des applications de télécommunication).

Certification COPRO de couvercles en matériaux composites

La certification des couvercles en matériaux composites sous la marque COPRO doit suivre la norme européenne NBN EN 124-5. Celle-ci se rapporte aux dispositifs de couronnement et de fermeture pour les zones de circulation utilisées par les piétons et les véhicules. La partie 5 concerne des dispositifs de couronnement et de fermeture en matériaux composites. Après avoir revu cette norme, COPRO a commencé à préparer la certification des couvercles en matériaux composites. A la demande des producteurs et fournisseurs, un conseil consultatif a été créé afin d’en déterminer les règles de certification.

Les réunions de ce conseil consultatif ont abouti au règlement d’application TRA 33 pour la certification de produits de dispositifs de couronnement et de fermeture en matériaux composites pour les zones de circulation utilisées par les piétons et les véhicules. Ce TRA est en vigueur depuis le 13 novembre 2018.

Des maîtres d’ouvrages publics et privés peuvent donc prescrire des couvercles en matériaux composites portant la marque COPRO.

Perspectives : certification BENOR des trappillons de chaussée en matériaux composites

Etant donné qu’il est également permis d’utiliser des couvercles en matériaux composites comme trappillon de voirie (classe D400 suivant la norme NBN EN 124-1), les administrations sont demanderesses de spécifications techniques supplémentaires, s’ajoutant à la norme NBN EN 124-5. Cette certification se fera sous la marque BENOR.

COPRO espère ainsi à court terme pouvoir fixer ces spécifications techniques, qui ont également fait l’objet de discussions lors des réunions du conseil consultatif, dans une Prescription technique (PTV) de sorte qu’à l’avenir des trappillons de voirie en matériaux composites de qualité et certifiés puissent être disponibles sur le marché.