Aller au contenu principal

Exécution des dispositifs d'infiltration à ciel ouvert

Infiltration à ciel ouvert

Cadre

Le bon fonctionnement des dispositifs d'infiltration à ciel ouvert est crucial pour pouvoir atteindre les objectifs de gestion intégrale de l'eau et de prévention des inondations.

Le stockage à ciel ouvert et l'infiltration sont de plus en plus imposés dans le permis d'environnement.

Au cours des dernières décennies, on a assisté à une augmentation considérable des surfaces bâties (bâtiments et pavages). En conséquence, le cycle naturel de l'eau, par lequel l'eau de pluie peut s'infiltrer dans le sol et la terre remplit une fonction d'éponge, a été fortement perturbé. Il en résulte que la nappe phréatique n'est pas suffisamment reconstituée, ce qui entraîne une déshydratation d'une part. D'autre part, une grande partie de l'eau de pluie qui tombe sur les surfaces pavées est rejetée dans les égouts. En période de pluie, cela provoque un important afflux d'eaux usées diluées dans les stations d'épuration (RWZI). En conséquence, les eaux usées ne sont pas traitées efficacement et les stations d'épuration ne peuvent pas traiter la masse d'eau. À ces moments-là, des débordements se produisent, entraînant le déversement d'eaux usées non traitées dans les rivières et autres eaux de surface. Cela peut entraîner des inondations, à la fois des ruisseaux et des rivières, et des égouts.

En raison des effets négatifs de l'altération du cycle de l'eau, nous sommes globalement confrontés à un véritable problème d'eau. Afin d'offrir une solution à de nombreux problèmes, la déconnexion de l'eau de pluie des égouts est d'une grande importance.

Les solutions aux problèmes de l'eau consistent en premier lieu à limiter autant que possible la surface bâtie. Lorsque l'on (re)construit une structure ou que l'on (re)construit une surface pavée, il faut toujours se demander si l'on peut faire avec "un peu moins". En permettant à l'eau de pluie de s'infiltrer à nouveau dans le sol, un équilibre hydrique plus stable sera créé, ce qui permettra de réduire au minimum les problèmes d'eau mentionnés ci-dessus.

Applications

Un OUED (WADI) est un dispositif d'infiltration à ciel ouvert.

Principe : un oued est un bassin d'infiltration peu profond avec un lit filtrant (gravier, granules d'argile expansée ou bloc d'infiltration) pour briser une couche moins perméable ou pour fournir un stockage d'eau supplémentaire.

Le terme "oued" signifie "drainage de l'eau par drainage et infiltration" et veut dire "vallée" en arabe.

Un oued fonctionne comme un filtre lorsque le niveau de la nappe phréatique est en dessous de l'oued.

Perspectives

En 2021 COPRO continuera à élaborer la certification d'exécution des dispositifs d'infiltration à ciel ouvert.