Aller au contenu principal

Certification d’exécution pour les dispositifs souterrains d’infiltration

Publié le 24/11/2020
ondergrondse infiltratie

Les dispositifs souterrains d'infiltration inclus dans les travaux d'exécution

Certains édifices réalisés, il y a déjà des milliers d’années, peuvent encore être admirés aujourd’hui. Il suffit de penser à la grande muraille de Chine, aux pyramides d’Egypte et aux temples de la Grèce antique. Tous ces édifices avaient une fonction importante et devaient donc répondre à des normes de qualité très élevées. Nous pouvons, par exemple, encore trouver des routes qui ont été construites à l’époque des Romains. Ces routes devaient être en bon état pour que les armées et les commerçants puissent se déplacer rapidement dans l’Empire pour assurer sa sécurité et sa prospérité. Même aujourd’hui, les routes bien construites restent les artères de notre économie et de notre société. Leur construction doit répondre à des normes de qualité élevées. La vérification du respect de ces exigences nécessite beaucoup d’efforts de la part de toutes les parties impliquées dans la construction de ces infrastructures. Afin de pouvoir mieux y répondre, la certification d’exécution a été lancée en 2016.

Un certain nombre de travaux d’exécution pilotes jugés critiques ont été sélectionnés par différents partenaires appartenant au secteur des infrastructures. Entrepreneurs, maîtres d’ouvrage, producteurs et experts se sont mis autour de la table (ce qui était encore possible à l’époque…) pour constituer un conseil consultatif où l’on débat de ces types de travaux d’exécution afin de fixer ensemble, par consensus, les bonnes pratiques qui vont permettre d’obtenir un résultat de qualité irréprochable. Ces règles ont été formalisées dans des « Prescriptions techniques » (PTV). Les participants se sont également attachés à s’assurer de la constance du niveau de qualité obtenu. D’une part, par la formation et les mesures d’autocontrôle mises en place par l’entrepreneur et d’autre part, par la supervision d’un organisme indépendant. Un entrepreneur qui satisfait à toutes ces exigences reçoit un certificat pour le type de travaux d’exécution concerné.

Un maître d’ouvrage qui fait exécuter les travaux par un « exécutant » certifié a immédiatement la preuve que celui-ci a préalablement démontré qu’il était capable d’exécuter les travaux suivant les bonnes pratiques du secteur. L’« exécutant » peut ainsi se distinguer et sait que tous les détenteurs d’un tel certificat auront été évalués de la même manière, ce qui empêche toute concurrence déloyale.

Pour les types de travaux d’exécution difficiles pour lesquels des interventions ultérieures sont compliquées, comme certains ouvrages souterrains, une exécution parfaite est certainement indispensable. C’est pourquoi, dès le début de cette certification d’exécution, on a choisi d’y inclure les travaux d’exécution relatifs aux dispositifs souterrains d’infiltration parmi les travaux pilotes.

ondergrondse infiltratie

Alors que par le passé, il était de bon aloi que l’eau pluviale soit rapidement évacuée en direction des cours d’eau, on s’est rendu compte qu’il était préférable de laisser cette eau s’infiltrer progressivement dans le sol.  On laisse les voies navigables à leurs méandres, les trottoirs sont rendus perméables et des noues sont construites. Quant à l’eau, qui a néanmoins été interceptée par les toits, les terrasses, les routes et les trottoirs, elle est dirigée vers des dispositifs souterrains qui l’infiltrent lentement dans le sol.

Ces dispositifs souterrains d’infiltration sont assez récents et ne sont pas encore suffisamment connus. De plus, il en existe différents types de toutes les formes et de toutes tailles :

  • Des structures alvéolaires assemblées sur site, enveloppées de géotextiles ;
  • Des tuyaux perméables en béton poreux ou en matériaux synthétiques posés horizontalement ;
  • Des dispositif d’infiltration constitués de cuves en béton ;
  • Des puits perdus (chambres de visite en béton poreux et sans fond) ;
  • Des chambres d’infiltration en béton préfabriqué poreux et des caniveaux à fente en béton poreux ;
  • Des  tranchées d’infiltration et des avaloirs de rue avec dispositif d’infiltration verticale ;
  • Des unités d’infiltration composées de modules d’infiltration préfabriqués, enrobés de géotextiles ;
ondergrondse infiltratie

En outre, des dispositifs de prétraitement doivent toujours être prévus. Il était dès lors nécessaire d’établir des directives claires sur la manière de placer un dispositif d’infiltration de qualité. Les prescriptions générales ont été arrêtées par les représentants du secteur dans le PTV 8003. De plus, pour chaque type différent de travaux d’exécution un PTV particulier a été rédigé.

Dans le courant de 2021, les règlements de certification seront encore complétés afin que cette certification d’exécution puisse commencer à entrer en application. La dernière version du “Standaardbestek 250” prescrit déjà la certification d’exécution. Un entrepreneur qui n'a pas encore de certificat pourra effectuer les travaux à condition qu'une inspection du projet puisse avoir lieu pendant l'exécution. Cela signifie qu'un organisme indépendant surveillera étroitement les chantiers et vérifiera la qualité de l'exécution.

Une fois que les dispositifs d'infiltration sont installés, ils doivent également être régulièrement entretenus et nettoyés de manière appropriée. Pour le nettoyage des dispositifs d'infiltration, une certification d’exécution sera également lancée. Pour ce faire, un conseil consultatif a été mis en place et, en collaboration avec le Centre de recherche pour la construction routière, le CRR, il est prévu de mettre en place un banc d'essai pour évaluer les systèmes de nettoyage.

Les initiateurs (AWV, Farys, Aquafin, Infrabel, Bouwunie, Vlawebo, SPW, Vlario, BCCA et COPRO) sont convaincus que la certification d’exécution contribuera à améliorer la qualité de certains types de travaux d’exécution  techniques, considérés comme critique dans la construction.

 

Notre contact pour les systèmes d'infiltration souterrains est Andie Dedoncker. N'hésitez pas à le contacter via andie.dedoncker@copro.eu pour des informations plus spécifiques.