Aller au contenu principal

COPRO renforce le trajet BIM

Publié le 07/09/2020
Snelweg en brug

COPRO asbl, acronyme de COntrôle de PROduits, se profile comme un partenaire fiable en matière de travaux d’infrastructure et de voiries. En tant qu’organisme neutre, COPRO exécute des contrôles techniques. Compte tenu de la mise en œuvre du BIM dans le secteur des travaux d’infrastructure et de voiries à l’heure actuelle, COPRO entend fournir des données validées lors de l’échange d’information.

Le système BIM est de plus en plus souvent utilisé dans la construction d’habitations. Dans une première phase, il était question d’un Building Information Model principalement articulé autour de dessins en 3D. Ce modèle a ensuite évolué vers un Building Information Modeling. « À l’heure actuelle, nous nous trouvons dans une phase où nous parlons de Building Information Management – l’accent étant mis dans ce cadre sur la gestion des informations. Dans le cas des bâtiments, la gestion d’informations est très claire. Pour ce qui est des travaux d’infrastructure et de voiries par contre, c’est une autre histoire. Les projets sont réalisés à plus grande échelle et incluent une diversité de facteurs environnementaux », explique Dirk Van Loo, CEO de COPRO.

AWV a entre-temps lancé plusieurs projets tests dans le cadre desquels le BIM est appliqué, et a mis en place, à cet effet, une bibliothèque d’objets types (OTL). « OTL spécifie un modèle d’implémentation pour l’échange de données pendant tout le cycle de vie des pièces et installations qui concernent la circulation et les voiries au sens large, comme spécifié dans le cahier des charges standard 250. Avec COPRO, nous nous préparons aujourd’hui à un échange de données numériques et validées. »

Jusqu’à présent, les coordonnées des fabricants étaient mises à disposition par voie électronique sous la forme de documents publiés sur l’extranet de COPRO. « Dans un futur proche, nous voulons fournir à l’OTL des données numériques validées. Nous pourrons ainsi parler de données fiables qui apportent une plus-value. En effet, dans le cadre d’une économie circulaire, il importe également de connaître l’origine, les propriétés et la composition des matériaux (réutilisables). COPRO apportera sa pierre à l’édifice dans ce cadre avec la fourniture de données fiables et certifiées », conclut Dirk Van Loo.