Aller au contenu principal

Béton routier

wegenbeton

Objet de la certification

La certification du béton routier reprend tous les mélanges de béton coulés sur place pour revêtements en béton de ciment et éléments linéaires. Lors de la rédaction des règlements, le choix a tout d’abord et exclusivement été porté sur les compositions des mélanges qui satisfont à l’un des cahiers des charges type ou standard (Standaardbestek 250, Qualiroutes, CCT 2015). 

Ces mélanges sont enregistrés par le maître d’ouvrage public et certifiés par l’organisme de certification.

Activités / Evolution

Certification BENOR

Le béton routier doit répondre à des exigences très spécifiques pour assurer sa durabilité. La qualité continue des mélanges de béton pour les revêtements coulés sur place et les éléments linéaires est confirmée par la certification BENOR selon le TRA 50.

Le certificat BENOR est délivré par l'organisme de certification à un producteur dès qu'il a été démontré que la conformité des mélanges de béton coulés sur place pour les revêtements en béton de ciment et les éléments linéaires est suffisamment garantie. Cela se fait sur la base des rapports d'inspection et du rapport final de la période d'essai.

Au total, 28 demandes de certification ont déjà été soumises à COPRO par des producteurs pour obtenir le certificat BENOR pour le béton routier selon le TRA 50 depuis l'approbation de la réglementation mi-2017. Entretemps, 19 unités de production ont obtenu la marque BENOR pour le béton routier de la part de COPRO. Parmi les producteurs qui ont déposé leur candidature auprès de BE-CERT, 4 unités de production ont obtenu la marque BENOR.

Ces 23 unités de production certifiées sont réparties en Région flamande de manière qu’il est désormais possible d' y obtenir aisément du béton routier certifié de qualité selon le Règlement d’application TRA 50.

Unités de production certifiées réparties par province en Flandre (en %)

% d'unités de production certifiées par province

Centrales de béton routier TRA 50 01-2021

Centrales de béton routier TRA 50 01-2021

Parmi les producteurs qui ont obtenu ou demandé le certificat BENOR pour le béton routier auprès de COPRO et de BE-CERT en tant qu'organisme de certification, 174 inspections (inspections initiales, participation aux études préliminaires et aux vérifications, inspections pendant la période probatoire et la période de validité du certificat, audits) ont été effectuées en 2020.

Fin 2020, ces producteurs avaient certifié et enregistré 233 mélanges pour béton routier et éléments linéaires parmi lesquels une dizaine contient du granulat de béton de haute qualité. Les fiches techniques de ces mélanges peuvent être consultées sur le site Extranet de COPRO.

Nombre de fiches techniques par classe de trafic

Nombre de fiches techniques par classe de construction

Pour chaque mélange de béton certifié, le producteur effectue soit une étude préliminaire, soit une vérification. Lorsque tous les résultats sont connus, le producteur établit une note justificative.

Cette note justificative est vérifiée par l’organisme de certification et envoyée au pouvoir adjudicateur qui assure l’enregistrement de ce mélange. Ensuite, la fiche technique du mélange de béton est introduite par le producteur auprès de l’organisme de certification, qui contrôle la note justificative et valide la fiche technique.

Les données mentionnées sur la fiche technique et les résultats sont utilisés pour évaluer les résultats de l’autocontrôle et du contrôle externe. A chaque livraison d’un mélange de béton, le client doit pouvoir disposer de la fiche technique valide qui l’accompagne.

Outre le nombre croissant de mélanges certifiés, la production de mélanges de béton certifiés continue également d'augmenter d’année en année.

Quantité de mélanges de béton certifié livrés en m³

Wegenbeton 2020 Aantal kubieke meter afgeleverde mengsels

 

Perspectives

La prochaine étape dans la certification concerne la mise au point d’un système techniquement équivalent pour la certification des mélanges qui ne peuvent pas être enregistrés parce qu’ils ne sont pas conformes à certaines exigences du SB 250, Qualiroutes ou CCT 2015.

Un des objectifs poursuivis consiste à réduire l’impact environnemental du béton en agissant sur les matières premières utilisées. On pense avant tout à une augmentation du pourcentage de substitution en granulats de béton de haute qualité.

Le principe est toutefois que les caractéristiques performancielles des mélanges répondent au moins aux cahiers des charges, avec des exigences supplémentaires concernant les matières premières utilisées.

Une tâche importante qui reste encore toujours l’apanage des maîtres d’ouvrage consiste à prescrire dans leurs cahiers des charges le type de mélanges de béton certifiés et enregistrés qu’ils souhaitent utiliser dans le cadre de leurs travaux publics. Trop souvent encore, le béton routier est autorisé à être livré en fonction de sa composition.  La mission des gestionnaires des chantiers consiste à prescrire dans leurs cahiers des charges des bétons routiers certifiés TRA 50 et également à vérifier si le mélange de béton certifié a bel et bien été utilisé pour réaliser les travaux. Il s’agit finalement là d’un contrôle relativement facile à réaliser en encodant le code rapide indiqué sur chaque bon de livraison dans l’Extranet de COPRO ou de BE-CERT, et ensuite d’y télécharger la fiche technique de chaque mélange.

Nous travaillons actuellement sur une plateforme permettant d'échanger les plannings de production et les plannings d'études préliminaires de manière simple entre le titulaire du certificat et COPRO. De cette manière, les inspections requises pourront être planifiées de manière efficace.