Aller au contenu principal
Contrôle(s) renforcé(s) de la production

Contrôle(s) renforcé(s) de la production

Body

Contrôle renforcé de la production

Les maîtres d’ouvrages attendent, certainement pour des chantiers importants, des objectifs élevés en termes de qualité de la part de tous leurs partenaires. Le projet, les prescriptions, les produits utilisés, l’exécution, la maintenance, etc. sont tous des paramètres importants qui participent à l’obtention d'un résultat final de qualité.

COPRO se concentre en particulier sur la qualité et la conformité des produits livrés, ceci par le biais du contrôle et de la certification de ces derniers.

Limitations de la certification ?

Compte tenu du fait que la certification s’est basée sur des contrôles aléatoires, il n'existe pas de garantie absolue que les produits d'un chantier bien spécifique soient soumis à un contrôle externe.

Lors des contrôles dans le cadre de la certification, on fait généralement référence aux exigences des normes, aux prescriptions techniques et/ou aux cahiers des charges type. Par conséquent, il n’y a donc pas de contrôles de conformité en regard des dispositions du cahier spécial des charges d’un chantier spécifique.

En outre, vu le caractère confidentiel lié à la certification, il n’y a pas de communication directe entre l’organisme de contrôle et le maître d’ouvrage concernant les constatations qui auraient été faites durant l’inspection.

Il est possible d’accroître considérablement la surveillance de la qualité en adaptant les contrôles externes à un chantier spécifique et en les synchronisant avec ceux exécutés par le maître d’ouvrage. Voilà pourquoi COPRO peut exécuter, à la demande du maître d’ouvrage, « un contrôle renforcé de la production » spécifique.

Avantages ?

Les avantages pour les différentes parties sont évidents :

  • Le maître d’ouvrage reçoit des produits jouissant d’un capital confiance élevé en terme de qualité. Les surveillances externes sont en effet adaptées à ses exigences et à ses chantiers spécifiques. Si des manquements apparaissent, le maître d’ouvrage en est informé et l’impact possible sur la qualité est examiné.
  • L’entrepreneur reçoit le produit prévu de qualité requise.
  • Le fabricant sait que la qualité de son produit a été mise en valeur dans le cadre d’un chantier donné.

Comment procéder ?

Le contrôle renforcé de la production sera commandé de préférence via l’insertion d’un article additionnel au cahier spécial des charges. Nous restons à votre entière disposition pour tout complément d’informations à ce sujet.

Suite logique à la certification ?

Les contrôles qui sont effectués dans ce contexte sont complémentaires à la certification dans le cadre d’une marque BENOR ou COPRO.

Ceux-ci se distinguent notamment des contrôles de certification par les aspects suivants:

  1. Pour un chantier donné, les contrôles de conformité sont établis par rapport au cahier spécial des charges. Ces contrôles commencent avant le début des travaux, de sorte qu’on ait la certitude que les produits proposés par l’entrepreneur sont conformes au cahier spécial des charges.
  2. La fréquence de la surveillance externe est plus élevée et réalisée spécifiquement pour le chantier demandé. La planification des inspections est faite en concertation avec le maître d’ouvrage, de sorte qu’il y ait un contrôle au moment de la production qu'il juge important.
  3. Une communication directe est prévue entre l’organisme de contrôle et le maître d’ouvrage de sorte qu’on puisse réagir correctement lors de manquements possibles constatés sur le lieu de production. Ce faisant, le contrôle renforcé de la production complète parfaitement la surveillance externe dans le cadre de la certification et la surveillance de qualité sera considérablement accrue.
  4. Après exécution du chantier, le maître d’ouvrage reçoit un rapport final dans lequel toutes les constatations sont clairement synthétisées.

Il est évident que ces contrôles renforcés de la production constituent une extension de la certification existante BENOR ou COPRO et qu'à ce titre, ceux-ci ne peuvent dès lors être effectués que par l’organisme de contrôle qui effectue la surveillance externe classique, associée à la certification.

Quels produits ?

Pour les produits suivants la possibilité d’un contrôle externe renforcé de la production existe :

  • fondations en empierrement à granularité continue traitées au ciment;
  • fondations en granulats d’enrobés bitumineux goudronneux ;
  • mélanges bitumineux (enrobé bitumineux et/ou mélanges d’asphalte coulé) ;
  • mélanges traités aux liants hydrauliques

Références ?

2018

  • W12/09 SPW Routes de Namur : Contournement de Couvin
  • W17/03 AWV Flandre-Occidentale Route N357 Ingelmunster
  • W18/01 AWV Flandre-Orientale N49/E34 Maldegem Entretien structurel
  • W18/03 AWV Brabant Flamand A2/E314 Louvain Assainissement viaduc Wilsele
  • W18/04 AWV Limbourg E313 Aménagement des bandes réservées aux heures de pointe Lummen - Beringen
  • W18/05 AWV Flandre-Orientale E40/E17 Voie d’entrecroisement Zwijnaarde - Sint-Denijs, Bande réservée aux heures de pointe De Pinte - Zwijnaarde
  • W18/06 Brussels Airport Company Contrôles divers emplacements de l’aéroport

2017

  • W12/09 SPW Routes de Namur : Contournement de Couvin
  • W16/04 Brussels Airport Company : Contrôle de qualité béton sur Apron 40 Zaventem
  • W16/09 AWV Flandre-Orientale E17 : Réparation de l’enrobé bitumineux entre Lokeren et Waasmunster
  • W16/10 AWV Flandre Occidentale A17 : Moorsele direction Tournai – entretien structurel
  • W16/12 AWV Brabant flamand E40 : Réaménagement Bertem Sterrebeek
  • W17/01 AWV Brabant flamand R0 : Entretien structurel Wezembeek-Oppem
  • W17/02 AWV Antwerpen E34 : Entretien structurel Lille Turnhout
  • W17/06 AWV Flandre-Orientale E34/A11 : Entretien structurel entre tunnel Zelzate et complexe Moerbeke direction Anvers 
  • W17/08 AWV Limburg E313 : Mesures insonores E313 entre Hasselt Sud et Hasselt Est

2016

  • W15/12 AWV Flandre-Occidentale E17: bretelles d’autoroute 4 (Deerlijk) et A19 complexe Moorsele : entretien structurel
  • W15/13 AWV Anvers N16 : Réaménagement de la couche de roulement sur la N16 à Bornem et Puurs
  • W16/01 AWV Flandre-Occidentale A19 : Menen - Entretien structurel partie 2 et 3 - A14 (E17) Menen réparation des ponts
  • W12/09 SPW Routes de Namur : Contournement de Couvin
  • W16/02 AWV Flandre-Occidentale E40+E403 : Entretien structurel E403 : tronçon Torhout - Lichtervelde; E40 Oostkamp; E403 pont central échangeur Bruges
  • W16/03 AWV Anvers E19 : Entretien structurel de l’E19 en direction d’Anvers à partir de Netebruggen jusqu’à la sortie Kontich
  • W16/08 AWV Flandre-Orientale A10/E40 : réparation de l’enrobé bitumineux entre Vlekkem et Merelbeke en direction de Gand
  • W16/05 Brussels Airport Company Runway 01-19 Zaventem : Réalisation de travaux de rénovation à la piste de décollage
  • W16/04 Brussels Airport Company : Contrôle de qualité béton sur Apron 40 Zaventem
  • W16/07 Brussels Airport Company : Contrôle de qualité enrobé et béton sur TWY Sierra-Tango et November 6 + Whiskey 2 Zaventem

    COPRO est

    • accrédité par BELAC comme organisme de contrôle (nr. 107-INSP), organisme de certification de produits (nr. 107-PROD) et organisme de certification de systèmes de management (nr. 107-QMS),Logo BELAC
      en savoir plus : https://economie.fgov.be/belac
    • notifié par l'Europe pour le marquage-CE notified body nr. 1137Logo marquage CE
      en savoir plus : http://ec.europa.eu/growth/tools-databases/nando/
    • reconnu par NBN comme opérateur sectorielLogo NBN
      en savoir plus : www.nbn.be
    • reconnu par l'asbl BENOR comme organisme sectorielLogo BENOR
      en savoir plus : www.benor.be
    • VLAREL agréé par l’OVAM pour échantillonnages des matériaux et amiante en tas VLAREL
      en savoir plus : www.ovam.be/vlarel